Athina Ioannou
7168C929-5B5E-4F00-BEC4-A7AF058C81AA.jpg

 

Credit photo: Athina Ioannou

Athina Ioannou est Née en 1968 à Athènes (GR)

Vit et travaille à Dusseldörf (DE) et à Athènes.

La production artistique d’Athina Ioannou consiste en des interventions picturales et minimales liées à un dialogue entre l’espace et l’architecture qui les accueillent, ainsi qu’avec le contexte du lieu de l’exposition. Elle observe l’environnement en profondeur, établit des liens avec ses matériaux et ses habitants, collectionne des objets d’origine locale qui donnent lieu à des compositions questionnant l’espace et lui donnent une nouvelle lecture. L’artiste travaille habituellement avec des textiles - communs ou précieux - en les découpant sous différentes formes et en les trempant dans de l’huile de lin, parfois en traçant des lignes verticales en graphite sur la matière. L’huile améliore les qualités physiques du tissu, intensifie les couleurs et rend la surface peinte transparente.

En raison de la répétition manuelle de certaines ressources, le travail d’Athina Ioannou montre des résultats visuels similaires - mais jamais identiques - à travers lesquels l’artiste recherche la satiété esthétique par une exploration profonde du même sujet. Son travail est le résultat d’une persévérance et d’une recherche prolongée qui, avec un style cohérent, explore des thèmes comme le rythme, la transparence, la lumière, le mouvement et crée des compositions

qui se révèlent peu à peu.

Athina Ioannou a étudié la peinture à l’Académie des Beaux-Arts de Rome sous la direction de Jannis Kounellis et Daniel Buren. Elle a participé à de nombreuses expositions internationales individuelles ou collectives, parmi lesquelles on peut souligner The song of Nightingale, à la fondation Insel Hombroich, Neuss (DE), Who is afraid of the walls, au Benaki Museum of Islamic Art, Athens (GR), L’emprise du lieu sous le commissariat de Daniel Buren au Dommaine Pommery, (FR), A Tiger Cannot Change Its Stripes au CultuurCentrum Strombeek/Gent (BE), sous le commissariat de Luk Lambrecht et de Lieze Eneman, ou encore Gigantisme au FRAC Grand Large de Dunkerque (FR).